FRArt Algoliterary Publishing

1. Anaïs Berck: biography

  • type: Article
  • ref: DOC.2021.159

Anaïs Berck (Bruxelles, °2019)
En 2019 le pseudonyme Anaïs Berck voit le jour. Ce nom désigne une collaboration entre des personnes, des algorithmes et des arbres.
En tant que collectif, il ouvre un espace dans lequel l'intelligence humaine est mise au même niveau que l'intelligence végétale et l'intelligence artificielle.
Dans le travail d'Anaïs Berck, les algorithmes sortent de leurs interfaces et racontent leurs histoires sur les techniques, les personnes et les arbres avec une "voix nue". Il en résulte des
expériences poétiques dadaïstes et instructives.

2. Ann Mertens: biography

  • type: Article
  • ref: DOC.2021.158
  • Date begin: June 1 2021

An Mertens (Bruxelles, °1973)
An Mertens est artiste numérique et écrivaine. Depuis 2008, elle est également active en tant que membre de Constant, une association pour l'art et les médias à Bruxelles. Sa pratique artistique est axée sur la recherche expérimentale de la création littéraire en utilisant le code. C'est dans ce contexte qu'elle a fondé Algolit en 2012. An crée des publications, des installations, des performances qui sont montrées en Belgique et ailleurs.

3. Gijs de Heij: biography

  • type: Article
  • ref: DOC.2021.160

Gijs de Heij (Bruxelles, °1989)
Gijs de Heij est graphiste et programmeur. Il a étudié le design graphique à l’université ArtEZ, à Arnhem, aux Pays-Bas.
Depuis 2013, il est membre du collectif Open Source Publishing à Bruxelles. En n’utilisant que des logiciels libres, il remet en question la pratique traditionnelle du design graphique. Les licences permissives des outils F/LOSS lui permettent d'adapter et d'étendre les outils qu'il utilise et d'explorer de nouvelles stratégies de fabrication pour créer des sites internets, des livres et d’autres publications.
En 2015, il a rejoint le groupe de recherche artistique Algolit.
Avec ce groupe, il se concentre sur l'apprentissage automatique et tente de comprendre les outils et les idéologies de cette pratique en plein développement. À travers des expériences, le développement de prototypes et des installations exposées, il explore le potentiel de la littérature algorithmique.

4. Guillaume Slizewicz: biography

  • type: Article
  • ref: DOC.2021.161

Guillaume Slizewicz (Bruxelles, °1989)
Guillaume Slizewicz est un designer qui travaille à Urban Species, un groupe de recherche interdisciplinaire sur la participation citoyenne à Bruxelles. Ses recherches se situent au croisement des sciences sociales et du design. Après avoir étudié la politique, la philosophie et l'économie à l'université du Kent à Canterbury et à Sciences-po Lille, il s'est spécialisé dans le développement de produits et le design à la KEA Copenhagen School of Design and Technology.
Il s'intéresse aux interstices offerts par les objets
électroniques dans les espaces urbains, aux comportements
inattendus que provoquent les glitchs et à la surprise créée par le détournement des systèmes informatiques et des algorithmes. Il est membre d'Algolit, un groupe de travail sur la littératuren FLOSS, le code libre et la littérature, qui s'est récemment concentré sur l'apprentissage machine.

5. Loren Britton: biography

  • type: Article
  • ref: DOC.2021.162

Loren Britton (Berlin, °1992)
Loren Britton is an interdisciplinary artist and researcher tuning with practices of Critical Pedagogy, TransFeministTechnoScience and Disability Justice. Playing with the queer potential of undoing norms they practice joyful accountability to matters of anti-racism, collaboration, Black Feminisms, instability, TransFeminisms and transformation. With Isabel Paehr as MELT, they queer knowledges from computation and chemistry to shift metaphors
of melting in times of climate change (Meltionary). Britton is an Associate Lecturer in Queer Feminist Technoscience & Digital Design at i-DAT at the University of Plymouth, UK; and an artistic researcher on the interdisciplinary project Re: Coding Algorithmic Culture within the Gender/Diversity in Informatics Systems Research Group at the University of Kassel, DE.